carte-des-vins

Le Guide Complet des Vins de Bordeaux

Trois cépages rouges, trois cépages blancs, célèbre aux quatre coins du monde, Bordeaux est aujourd’hui bousculé par les tendances actuelles mais n’a pas dit son dernier mot.

C’est la région viticole la plus connue au monde et l’appellation la plus consommée en France. Bordeaux doit sa réputation aux Anglais qui ont fait voyager ses bouteilles à travers le monde.

Carte des Vins de Bordeaux

CÉPAGES

Tous les vins de Bordeaux sont des vins d’assemblages : deux ou trois cépages sont vinifiés séparément avant d’être assemblés lors de la mise en bouteille.

Pour les blancs : le sauvignon offre fraîcheur et puissance aromatique tandis que le sémillon apporte rondeur et gras.

Pour les rouges : le cabernet sauvignon est particulièrement tannique. Il apporte une structure qui permet au vin de durer dans le temps. Le merlot et le cabernet franc offrent davantage de souplesse et de fruit.

Les cépages de Bordeaux

Les sous-régions de Bordeaux

#1 Le Médoc

16 000 hectares (99 % rouge / 1 % blanc)

À première vue, voyager au Médoc s’apparente à la traversée d’une mer de vigne. Le paysage de la presqu’île girondine est pourtant plus complexe et composé de forêts de pins, de marécages et bien sûr de vignes, très concentrées sur une bande de terre longeant l’estuaire.

Carte des Vins du Médoc

La région se découpe en huit appellations :

  • AOC Margaux
  • AOC Moulis-en-Médoc
  • AOC Listrac-Médoc
  • AOC Saint-Julien
  • AOC Pauillac (Parmi les 4 Châteaux classés Premiers Crus en Médoc, 3 sont à Pauillac)
  • AOC Saint-Estèphe 
  • AOC Médoc s’applique à toute la presqu’île mais n’est réellement utilisée qu’au Nord où l’influence océanique est la plus forte.
  • AOC Haut-Médoc doit son nom à un modeste relief : son point culminant se trouve à 43 mètres du niveau de la mer.

Pour l’Exposition universelle de Paris de 1855, Napoléon III a commandé un classement des meilleurs Châteaux avec 5 niveaux : de « Premier Cru » à « Cinquième Cru ».

Soixante Châteaux bénéficient encore de cette distinction.

#2 Les Graves

4 800 hectares (75 % rouge / 25 % blanc)

C’est la seule région française qui doit son nom à son terroir : gravas en gascon désigne les graviers, déposés par le fleuve, sur lesquels la vigne s’étend.

Ces graviers, qui peuvent faire la taille d’une balle de de tennis, sont les meilleurs alliés des vignerons. En hiver, ils captent la chaleur du soleil afin de la restituer à la vigne durant la nuit. En été, ils captent la fraîcheur de la nuit afin de la restituer à la vigne durant la journée. Cette entraide permet de protéger le vignoble des gelées printanières et des coups de chaud du mois d’août.

Carte Vins Graves

Aux portes de Bordeaux, l’appellation Pessac- Léognan concentre d’excellents terroirs pour le cabernet sauvignon qui s’exprime avec plus de souplesse que dans le Médoc.

C’est la seule région bordelaise qui produit des grands vins en rouge et blanc.

On peut expliquer cette diversité par le climat océanique qui devient plus frais lorsque les vignes s’approchent de la forêt des Landes qui se trouve au sud-ouest de l’appellation.

arômes Pessac Léognan

#3 Le Sauternais

1 800 hectares (100 % blanc liquoreux)

Le Sauternes est l’un des liquoreux les plus prestigieux au monde. Il doit sa singularité au micro-climat de la région.

Carte vins Sauternes et Barsac

À l’automne, lorsque les eaux de la Garonne et du Ciron se rencontrent, un phénomène unique de condensation se forme et les brouillards matinaux recouvrent la vigne. Ils favorisent le développement d’un champignon : le Botrytis cinerea, aussi appelé pourriture noble.

Ce dernier dessèche le grain qui se ride et se confit sous le soleil. Ce phénomène offre aux liquoreux de la région une typicité unique.

arômes Sauternes

Les vendanges se déroulent généralement en octobre pour que chaque baie de raisin soit concentrée en sucre et pauvre en eau. Il peut s’écouler jusqu’à 30 jours entre le début et la fin de la récolte, plusieurs passages étant nécessaires au ramassage des bonnes grappes.

Cela donne de très faibles rendements qui expliquent le prix élevé des bouteilles. En France, il faut un pied de vigne pour faire une bouteille de vin.

Ici, il faut dix pieds de vigne pour faire un Sauternes.

#4 Entre-Deux-Mers

Région Entre-Deux-Mers : 30 000 hectares (70 % rouge / 30 % blanc)

AOC Entre-Deux-Mers :  1 500 hectares (100 % blanc)

Surnommé le périgord girondin, l’Entre-Deux- Mers est un territoire varié et méconnu qui dévoile un autre visage du vignoble bordelais.

Carte des Vins Entre-Deux-Mers

Ici, les “deux mers” désignent la Garonne et la Dordogne, deux cours d’eau très larges qui connaissent l’effet des marrées.

Ce triangle vallonné est partagé entre vignes, prés et forêts. Il est bien plus sauvage que les autres AOC bordelaises.

En appellation Entre- Deux-Mers, on ne produit que du blanc. Des vins secs et vifs qui cachent, sous leur robe jaune paille, aux reflets verts, des notes d’acacia, d’agrumes et de fruits exotiques.

La région produit également une palette de vins blancs moelleux et liquoreux, notamment à Cadillac, Loupiac et Sainte-Croix-du-Mont, sur la rive droite de la Garonne faisant face aux prestigieux terroirs de Cérons, Barsac et Sauternes.

#5 Libournais

12 500 hectares (99 % rouge / 1 % blanc)

Pour défendre la rive droite, Saint-Émilion est bien entouré. Voyage au paradis du merlot.

Carte vins Libournais

Saint-Émilion (5 400 hectares)

L’appellation Saint-Émilion, surnommée la « colline aux mille châteaux », occupe un plateau découpé par des vallons. Les propriétés sont plus petites que celles du Médoc et c’est le merlot qui occupe la majorité du vignoble.

Dans la région, on distingue les vins de côte et les vins de plaine. Les vins de côte sont généralement corsés et charpentés alors que les vins de plaine sont davantage marqués par leur finesse et leur souplesse.

Pomerol (800 hectares)

Un prestigieux dôme d’argile que se partagent 140 propriétés. C’est l’appellation la plus prestigieuse de la rive droite, notamment connue pour accueillir l’un des vins les plus chers au monde : Petrus. L’appellation avait pourtant été boudée au moment du classement de 1855. D’une grande finesse, tout en conservant une belle intensité, les vins sont sensuels, puissants et peuvent être dégustés aussi bien jeunes qu’après plusieurs années.

Fronsac & Canon-Fronsac (1 000 hectares)

C’est le vignoble le plus vallonné de Bordeaux, il s’étend sur des pentes de calcaire qui dominent les vallées de la Dordogne et de l’Isle. Le relief lui donne des airs de Toscane bordelaise. Bon élève de la rive droite avec 30 % de ses surfaces certifiées BIO ou en cours.

#6 Blayais & Bourgeais

9 900 hectares (75 % rouge, 25 % blanc)

Tout au nord de la Gironde, à quelques encablures de la Charente-Maritime et face au Médoc, se trouvent deux terres de vin sous-estimées.

Carte Vins Cote de Bourg et Blaye

Après une révolution qualitative à la fin du xxe siècle, les syndicats des vignerons de la région ont fait preuve d’un grand dynamisme pour mettre en avant leur travail et sortir de l’ombre du voisin médocain : Printemps des Vins, Blaye au Comptoir ou Marathon de Blaye sont quelques exemples d’actions soutenues par les syndicats locaux.

Le Blayais jouit d’un microclimat propice à la culture de la vigne. L’énorme masse d’eau de l’estuaire de la Gironde, située à proximité, adoucit les rives. Le Bourgeais, sur des coteaux aux expositions variées, est une succession de microclimats.

Amoureux des vins de la région ? Commandez notre Carte des vins de Bordeaux !

Carte Vins Bordeaux

Si vous recherchez une autre région, nous avons forcément ce qu’il vous faut par ici.

Suivre:
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Looking for Something?