carte-des-vins

L’abstinthe rend-elle fou ?

L’absinthe fascine pour la quantité d’histoires réelles ou rêvées qu’elle suscite depuis deux siècles. Dangereuse ou vertueuse ? C’est là toute son ambivalence.

Pythagore et Hippocrate parlaient déjà des vertus de l’alcool d’absinthe 400 ans avant Jésus- Christ. Mais c’est réellement au XVIIIe siècle que son histoire commence dans le Val-de-Travers, en Suisse romande. Un médecin français met au point une recette à base d’absinthe qu’il prescrit à ses patients. 

De l’armée aux troquets

En 1830, les soldats français qui partaient en Afrique du Nord recevaient une bouteille d’absinthe pour assainir l’eau afin d’éviter les maladies. Les militaires y prennent goût et rapportent cette habitude en France : l’absinthe devient alors la star des apéritifs parisiens mondains : le Paris de la Belle Époque et ses illustres artistes, poètes, peintres ou écrivains la surnomment “Fée verte”.

Ce surnom est un clin d’œil à sa couleur et à une légende selon laquelle une fée parcourt les forêts suisses pour déposer des bouteilles d’absinthe afin que le promeneur puisse faire une petite pause sympathique. 

La guerre est déclarée

On invente le terme “absinthisme” pour décrire une addiction plus grave que l’alcoolisme.  Les médecins et les ligues anti-alcool accusent une molécule présente dans l’absinthe de rendre fou : la thuyone. 

interdiction absinthe

Sa consommation sans cesse croissante et les ravages qu’elle engendre amènent les abstinents (et le lobby du vin) à s’organiser pour son interdiction. Ils obtiennent gain de cause puisque l’absinthe est interdite en France en 1915.

La fée devient sorcière. 

L’absinthe n’a jamais vraiment disparu, elle a toujours été produite clandestinement dans sa région d’origine : le Jura français et l’ouest de la Suisse. 

En 1988, la boisson est de nouveau autorisée en France, mais uniquement sous l’appellation «spiritueux à base de plantes d’absinthe», avec un taux de thuyone limité à 35 mg/l

Verdict, que dit la science ?

De récentes études scientifiques ont prouvé que ce n’était pas la thuyone qui rendait les gens fous, mais le fait que l’absinthe, au début du 20eme siècle, était produite avec des alcools de (très) mauvaise qualité.

Aujourd’hui on produit de l’absinthe en toute légalité en France, Suisse, Espagne, Allemagne, République Tchèque et Suède. Mais la fée verte se fait rare sur les tables puisqu’elle a été remplacée par … le pastis ! Une autre boisson à base de plantes dont les français dégustent 2 milliards de verres chaque année. L’absinthe n’est qu’une goutte d’eau dans cette océan d’anis.

L’absinthe c’est quoi ?

Avant tout, une plante ! La recette originelle de l’alcool d’absinthe compte six plantes : la grande et la petite absinthe, l’anis vert, l’hysope, la mélisse et le fenouil, auxquels sont parfois ajoutés la coriandre, la menthe, la véronique ou le calamus. 

Les recettes sont toujours tenues secrètes : on connait la liste des ingrédients mais ensuite c’est une question de dosage, selon les préférences de chaque producteur. 

L’absinthe se consomme toujours avec de l’eau, généralement 3 ou 4 doses d’eau pour une dose d’absinthe. La boisson s’opacifie d’une belle couleur verte trouble et vous pouvez alors déguster. C’est de ce rituel que provient la fontaine à absinthe qui libère goutte à goutte l’eau glacée dans le verre. 

En France, on a coutume de disposer un carré de sucre sur une cuillère à absinthe et d’y verser doucement l’eau au-dessus d’un verre.

Conclusion : ce n’est pas l’absinthe qui rend fou mais sa consommation excessive et les alcools frelatés des années 50. Donc si vous l’achetez chez un vrai producteur, tout va bien !

Pour en savoir plus sur les boissons d’ici et d’ailleurs, découvrez notre livre “Le Tour du Monde en 80 verres” par ici.

Et pour continuer l’apprentissage des bonnes boissons, c’est par ici.

Suivre:
Partager

2 Commentaires

  1. avril 29, 2022 / 4:24

    Personnellement je n’ai jamais gouté d’Absinthe et je suis curieuse, où peut-on en trouver ? Article très instructif en tous cas, merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Looking for Something?