carte-des-vins

Le guide complet des vins de Champagne

Aux quatre coins du globe, le plus pétillant des vins de France est devenu l’incontournable invité des grands événements. Voici notre guide des vins de Champagne !

Pourtant loin des côtes, la région profite de l’influence de courants d’air océanique porteurs de pluie qu’aucun massif ne vient stopper. La craie, qui compose le sous-sol champenois, se distingue pour son double avantage d’absorber les excès d’eau et de conserver la chaleur. Grâce à ses automnes froids permettant une lente maturation du raisin, la région réunit toutes les conditions pour obtenir l’acidité nécessaire à l’élaboration de grands vins effervescents. 

Carte vin Champagne

On distingue deux styles : le Champagne des grandes maisons et le Champagne de vigneron. Le premier est produit par de grands domaines dans le but de retranscrire le goût de la maison. Le second est produit par des vignerons récoltants qui vont davantage travailler sur l’expression d’un terroir. La particularité du Champagne réside dans son assemblage. Le vigneron peut sélectionner différentes années pour la production d’une bouteille. On parle de Champagne millésimé lorsque tous les raisins sont issus de la même vendange. 

La région compte 319 communes productrices de raisin et chaque commune est un Cru. Les mentions « Premier Cru » et « Grand Cru » distinguent les meilleurs terroirs du vignoble. Les raisins issus de ces vignes sont les plus recherchés et sont donc vendus plus cher.  La mention « Champagne » a longtemps été utilisée comme un nom générique dans d’autres régions du monde pour décrire un vin effervescent. Aujourd’hui, les vignerons doivent utiliser la mention « méthode champenoise » si les raisins ne sont pas vendangés et vinifiés dans la région. 

L’usage est de servir un Champagne dans une flûte mais un verre à vin traditionnel est plus adapté pour concentrer et apprécier les arômes. Trop souvent cantonné à l’apéritif, le Champagne est un allié de choix dans les accords mets et vin : invitez-le à table pour accompagner un poisson, une volaille rôtie ou certains fromages. Succès garanti ! 

Les trois cépages du Champagne

cépages champagne

Pinot Noir 

Ce cépage mythique, que l’on associe généralement à la Bourgogne, est le plus présent en Champagne. Parfait sur les terrains calcaires et frais de la région, on le retrouve surtout sur la Montagne de Reims et dans la Côte des Bar. Sa peau fine le rend peu tannique et facile à presser. C’est le cépage qui apporte à l’assemblage du corps et de la puissance. Contrairement à ce que l’on peut penser, la majorité des champagnes sont élaborés à base de raisins noirs. Mais comme ces derniers sont vinifiés sans leurs peaux, responsables de la couleur, les jus restent blancs.

Chardonnay 

Décidément, chardonnay et pinot noir sont inséparables. En Bourgogne, ils s’opposent mais en Champagne ils s’épousent pour donner naissance aux plus belles bulles du monde. À évolution lente, grâce à sa structure acide, c’est le cépage idéal pour améliorer le potentiel de garde d’un Champagne. Présent dans toutes les régions, on le retrouve dominant en Côte des Blancs.

Meunier 

Ce cépage vigoureux convient particulièrement aux terroirs plus argileux, comme ceux de la Vallée de la Marne. Étant donné qu’il débourre plus tard que les autres cépages, il peut mieux résister aux récurrentes gelées printanières qui menacent les bourgeons. Les vignerons le plantent donc sur les parcelles les plus à risque. Son point faible ? On peut lui reprocher de moins bien vieillir que son éternel cousin rival, le pinot noir. Il donne des vins souples et fruités et apporte de la rondeur à l’assemblage.

arômes vin champagne

Montagne de Reims

Au sud de la capitale du Champagne s’élève la Montagne de Reims, qui culmine à 286 mètres. L’originalité de ce vignoble tient à son exposition : les coteaux sur lesquels s’étend la vigne sont majoritairement exposés plein nord. Ce microclimat particulier offre une maturité optimale des raisins. L’air froid du soir descend vers la plaine et l’air chaud qui s’est formé en journée au-dessus de la Montagne de Reims descend sur les vignes. La forêt qui recouvre les environs joue un rôle de régulateur thermique.

Montagne de Reims

La Montagne de Reims est le royaume du pinot noir ; il couvre 60 % de l’appellation. Il offre la puissance, le corps et la vinosité au Champagne et s’adapte parfaitement aux sols calcaires que l’on trouve ici. On préfère planter le chardonnay (plus précoce et donc sensible aux gelées printanières) sur les coteaux à l’est du massif, bien abrités des vents d’ouest, notamment à Trépail et Villers-Marmery. La Montagne de Reims est la région qui comporte le plus grand nombre de villages classés Grand Cru de Champagne puisqu’elle en recense 10 sur 17 : Ambonnay, Beaumont- sur-Vesle, Bouzy, Louvois, Mailly- Champagne, Puisieulx, Sillery, Verzenay, Verzy et Tours-sur-Marne.

Cote des blancs

À Épernay, l’autre capitale du Champagne, le vignoble de la Vallée de la Marne se termine et laisse place à celui de la Côte des Blancs qui se déploie du nord au sud de Chouilly à Bergères-lès-Vertus. C’est, avec la Montagne de Reims, l’autre fleuron du vignoble champenois, l’un des terroirs les plus qualitatifs avec la reconnaissance de 6 Grands Crus et 6 Premiers Crus.

Côte des blancs

Ce vignoble est une terre de blanc ; le chardonnay y règne en maître en couvrant 97 % des vignes. Ces raisins se retrouvent logiquement dans la composition des Champagne « blanc de blancs ». Cette mention n’est autorisée que pour un Champagne 100 % issu de cépages blancs, généralement du chardonnay. Ces raisins de chardonnay serviront également à l’élaboration de Champagne traditionnel où ils seront assemblés à des pinots noirs de la Montagne de Reims ou de la Vallée de la Marne. À Vertus, le pinot noir reprend un peu de terrain sur le chardonnay.

La Côte des Blancs est synonyme de délicatesse, de fraîcheur, de finesse et d’élégance. Ces caractères sont particulièrement prisés par les grandes maisons de Champagne pour leurs assemblages. Le chardonnay est un cépage qui révèle particulièrement le terroir où il grandit. On peut noter que les vignes de Cramant, au nord, donnent des Champagne plus puissants que ceux d’Oger, plus incisifs. Avize, au centre, se caractérise plutôt par la finesse. Quand ils sont vinifiés en monocru, les chardonnays des Grands Crus de la Côte des Blancs sont de très grande qualité. Ici, plus la pente est accentuée, plus le calcaire est proche des vignes. Cette disposition offre davantage de minéralité aux vins. Le chardonnay de la Côte des Blancs offre des notes de noisette, parfois grillée, de beurre frais, d’agrumes, de citron, de coing, de mirabelle et une touche saline. 

Vallée de la Marne

À une centaine de kilomètres seulement de Paris, la région offre un paysage de coteaux ondoyants où la vigne s’installe sur les deux rives. C’est à Hautvillers, à quelques encablures au nord d’Épernay, que Dom Pérignon aurait découvert l’art de l’élaboration du champagne.

Très corsés, au bouquet délicat, les vins sont ici moins frais que ceux de la Montagne de Reims, ils apportent plus de corps aux assemblages.  C’est la seule région champenoise où le cépage meunier domine. S’il est souvent considéré comme le moins noble des trois cépages champenois, à cause de son côté plus rustique, il connaît aujourd’hui un regain d’intérêt. De nombreux vignerons lui font une place de choix, allant jusqu’à l’utiliser en monocépage et en parcellaire. Il faut dire que ce cépage possède une grande capacité d’adaptation au climat local et mûrit plus tardivement. En sachant l’attendre, on est récompensé de vins fruités, souples, avec structure et rondeur. Il a aussi la capacité de vieillir en cave, ce qui en fait un excellent vin de garde. `

Après la Montagne de Reims et la Côte des Bar, la Vallée de la Marne est le troisième et dernier vignoble à distinguer des communes en premiers et grands crus. On compte 1 Grand Cru, celui d’Aÿ, et 8 Premiers Crus : Avenay- Val-d’Or, Bisseuil, Champillon, Cumières, Dizy, Hautvillers, Mareuil-sur-Aÿ et Mutigny, tous concentrés autour d’Épernay. 

Côte des Bar

Le nom de l’appellation provient du celte Bar qui signifie « le sommet ». Situé dans la partie la plus au sud de la région viticole de Champagne, le vignoble de la Côte des Bar est constitué de coteaux du jurassique, établi sur un calcaire du kimméridgien. Ici, les vallées verdoyantes et petits reliefs escarpés creusés par les différents cours d’eau, constituent une véritable mosaïque aux expositions multiples. Les paysages sont rythmés par une alternance de forêts, coteaux et cultures.

Ce terroir produit principalement du pinot noir léger, que de grandes maisons recherchent pour conforter  la fraîcheur de leurs cuvées. Sur la commune de Riceys, on trouve une appellation champenoise de vin tranquille, le « Rosé des Riceys » élaboré à partir de pinot noir sur une superficie de 800 hectares. 

Pour commander notre carte des vins de Champagne présentant les sous-régions, Premiers Crus et Grands Crus, rendez-vous sur notre boutique en ligne par ici. 
Carte vin champagne

Et si vous recherchez une autre région, il y a forcément l’affiche qu’il vous faut dans notre collection, cliquez ici pour la découvrir. 

Suivre:
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Looking for Something?